A l i m e n t a t i o n

A l i m e n t a t i o n

L’alimentation a-t-elle un effet sur le TDAH ?


Pas de preuves probantes


L’analyse de la littérature sur le rôle de l’alimentation dans la symptomatologie TDAH, ou en tant que traitement du TDAH, ne permet pas de fournir des conclusions précises, avec un niveau de preuve correct.

Les mythes


On entend parfois parler de régimes sans gluten, sans lactose, sans sucres ajoutés ou de bannissement des colorants pour améliorer les symptômes TDAH. Cependant aucune preuve probante n’est ressortie des études scientifiques.


Conseils généraux


Manger équilibré

Les seules recommandations officielles invitent à manger le plus équilibré possible.

Plus de protéines le matin

Manger des protéines au petit-déjeuner permet de favoriser la production d'importants neurotransmetteurs.

Fruits et légumes le soir

A contrario, le soir il faut plutôt privilégier les fruits et les légumes pour réduire les risques d’hyperactivité.


Conseils spécifiques


C’est la clé du bon fonctionnement du cerveau


En savoir plus
Les acides aminés sont des molécules essentielles, en particulier la tyrosine et la phénylalanine, qui contribuent à des réactions chimiques dans le cerveau, productrices de neurotransmetteurs tels que la dopamine.
Tyrosine
Amande, noix, pistache
Banane
Betterave
Avocat
Chou
Phénylalanine
Fromage à pâte dure, chèvre, mozzarella
Viande de veau, dinde, lapin, poulet, porc
Poisson (cabillaud surtout)
Fruits de mer
Œuf

Ils protègent les neurotransmetteurs


Kiwi & fraise
Mais aussi la mûre, le pruneau, la framboise, la pomme, le melon, l'abricot, la pêche.
Agrumes
Citron
Orange
Mandarine
Clémentine
Pamplemousse
Kumquat
Épinard & Carotte
Les épinards sont particulièrement recommandés.

Les TDAH sont nombreux à avoir des carences


Magnésium
Le magnésium serait en déficit dans la quasi-totalité des cas de TDAH (95 %). Il doit être associé à de la vitamine B6 et B9. En cas de déficit important, les cures peuvent durer jusqu'à 6 mois. Attention, un déficit peut ne pas se voir à la prise de sang.
Fer
Le fer permet de maximiser l’assimilation de la tyrosine. La recommandation habituelle est de faire une prise de sang afin de ne pas courir le risque de surdosage, qui peut être dangereux. Généralement les cures durent 2 à 3 mois.
Zinc
Les TDAH peuvent présenter des déficits en zinc. La cure doit durer 2 mois. Il ne faut pas dépasser 15mg/jour. La prise de zinc peut provoquer une carence en cuivre. Il est donc recommandé d'en prendre conjointement.